03/08/2020

actu_phyto3.jpg

Maison à insectes de l'école Marcel Pagnol

Sensible à la protection de votre eau, votre commune s’engage à réduire l’emploi de produits phytosanitaires :

Votre commune, avec l’appui technique du Conseil Général (dans le cadre du plan départemental de l’eau), va modifier ses pratiques d’entretien des espaces afin d’utiliser moins de produits phytosanitaires (notamment des désherbants). Allant vers une gestion adaptée des différents espaces de la commune, certains espaces jusque-là désherbés chimiquement seront entretenus autrement. Soit par binage, soit par brûlage ou manuellement (voiries et caniveaux). 
​​​​​​​
L’apparition de végétation spontanée à certains endroits choisis n’est pas signe d’un oubli ou d’une négligence, mais d’un changement de pratique maitrisé dans un souci d’amélioration de notre cadre de vie et de préservation de l’environnement !

Que sont les produits phytosanitaires ?
Les produits phytosanitaires font partie de la famille des pesticides, ils sont utilisés pour :
- Lutter contre les espèces végétales concurrentes ou indésirables : les herbicides
- Lutter contre les insectes nuisibles : les insecticides
- Lutter contre les champignons parasites : les fongicides

Pourquoi cette volonté de limiter leur usage ?
Ces produits contiennent des substances dangereuses :

  • Pour la santé humaine. De nombreux produits homologués en espaces verts sont nocifs, irritants, ils peuvent entraîner des risques d'effets graves pour la santé en cas d'exposition prolongée, une sensibilisation par contact avec la peau, des risques de lésions oculaires graves. Certains sont suspectés d’effets cancérigènes…
  • Pour l’environnement aquatique et la vie dans les rivières : de nombreux produits homologués en espaces verts sont nocifs pour les organismes aquatiques, et peuvent entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique. Ces produits migrent dans l’atmosphère, vers les rivières et les eaux souterraines, à travers le sol.

Le coût d’élimination de ces substances, afin de produire de l’eau potable coûte très cher.

Les utilisateurs de produits phytosanitaires sont nombreux :

  • Les agriculteurs pour protéger leurs cultures.
  • Les sociétés ferroviaires pour l’entretien des voies.
  • Les jardiniers amateurs pour désherber et traiter massifs, parcs, allées et potager - et les collectivités pour entretenir leurs espaces publics (voiries et trottoirs, parcs et jardins, cimetières, équipements sportifs…).


Face au constat alarmant de la pollution généralisée des rivières et des eaux souterraines par les produits phytosanitaires, tous les applicateurs doivent réfléchir à une utilisation raisonnée de ces produits toxiques. Comme d’autres, les communes participent à la pollution. Les résultats d’analyses des prélèvements réalisés dans les rivières de Seine et Marne mettent en évidence une contamination de l’eau par les herbicides. On retrouve des molécules utilisées en milieu agricole, mais aussi des substances employées uniquement pour désherber les espaces non agricoles. Or les espaces entretenus par les communes sont souvent imperméables et reliés à un réseau de collecte des eaux de pluies (caniveaux, avaloirs, grilles…). Ainsi les produits utilisés sont entraînés très rapidement vers les cours d’eaux et les nappes souterraines.

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.