31/10/2022


11 mois… c’est le temps écoulé depuis le début du chantier dans la nef et sur le clocher de l’église ! Encore un peu de patience et dans quelques semaine le son de la cloche, ‘Sophie-Julie’, annoncera l’achèvement de la première tranche des travaux (déconstruction / reconstruction du clocher et renforcement des fondations).
 
En parallèle, depuis l’acquisition du hangar l’été dernier, l’aménagement des nouveaux locaux des services techniques se poursuit grâce à l’implication de nos services et des élus : peintures, fabrication d’un établi….
 
Le sujet de l’inondation du carrefour de la route de Jablines et de la rue Pol Marchal sera bientôt une affaire classée ! Un chantier de grande ampleur d’une durée de deux mois, suivi et financé par la Communauté d’Agglomération Marne et Gondoire, va résoudre le problème d’évacuation des eaux de pluie rencontré à chaque épisode orageux.
 
Conformément à la réglementation en vigueur, la municipalité n’emploie plus de désherbants chimiques depuis plusieurs années et une végétation spontanée dite ‘mauvaises herbes’ apparaît sur nos espaces publics : trottoirs, parkings, cimetière…. Ayant conscience des conséquences de l’emploi de ces produits sur la qualité des sols et des nappes souterraines, vos élus ont opté pour l’enherbement des allées du cimetière en 2023. Avant d’engager ce chantier qui sera réalisé en régie, un test sur 2 allées a été réalisé cet automne afin d’en évaluer la faisabilité.
 
Autre sujet d’actualité : l’éclairage public. Je rappelle que la commune est équipée à 85% d’éclairage à Leds avec, pour la majorité, un abaissement de l’intensité lumineuse au cours de la nuit. Malheureusement, des contraintes techniques liées à cet éclairage Leds ne nous permettent pas de prévoir une extinction complète des lumières.  L’extinction totale des lumières ne pourra donc pas être appliquée sur l’ensemble du village, mais pourra être testée partiellement.
 
Toujours sur le sujet de l’éclairage public, notez que la période de mise sous tension des illuminations de Noël sera cette année écourtée. Afin de respecter les appels du gouvernement en faveur d’une économie d’énergie, nos décors égayeront le village de mi décembre à début janvier.
 
Comme vous le savez l’activité cynégétique est, en raison du caractère rural et boisé de la commune, une tradition locale qui permet la régulation des populations de sangliers. Il faut savoir qu’en grand nombre, ces derniers occasionnent d’importants dégâts dans les cultures et peuvent aussi porter atteinte à la régénération naturelle des zones boisées. Leur forte densité peut aussi constituer un milieu favorable à la propagation de virus comme celui de la peste porcine, ou faire courir un risque non négligeable aux usagers des routes. La saison de chasse étant ouverte de mi-septembre à fin février, la circulation sur les chemins forestiers peut être, durant cette période, rendue délicate en raison des passages rapides d’animaux aux abords des parcelles chassées. Il est donc conseillé de modifier son itinéraire de randonnée en présence des panneaux indiquant une chasse en cours.
 
Enfin, je voudrais finir cet édito en saluant l’engagement et le travail de nos associations et du Conseil des Jeunes qui, au fil des mois, nous proposent des manifestations de qualité avec la même envie de nous voir réunis dans la bonne humeur. Un calendrier des évènements à venir vous sera communiqué dans le prochain Flash Info et sera mis en ligne sur ce site. J’espère vous voir nombreux y participer !
 
Bien à vous,
Christine Gibert